Ce site Web utilize des cookies. En utilisant notre site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies conformément à notre Politique de gestion des cookies.

FAQ - Foire Aux Questions

Veuillez sélectionner le sujet sur lequel vous désirez des renseignements:

  • Projet de Friend of the Sea
    • Friend of the Sea est une organisation non gouvernementale (ONG) non lucrative. Friend of the Sea gère le programme Friend of the Sea pour la certification de produits venant de pêcheries et d’aquaculture durables. Friend of the Sea est la seule organisation dans le monde qui peut certifier, avec le même étiquette d'approbation, les produits cultivés comme ceux qui viennent de l’état sauvage après evaluations vérifiés sur place par des organismes de certification indépendants . Plusieurs sociétés et pêcheries dans le monde entier ont confiance en Friend of the Sea pour faire évaluer leurs pêcheries, élevages ou produits et faire vérifier si leur origine était conforme aux critères de Friend of the Sea en termes de développement durable.

    • Friend of the Sea a été fondé en 2006 par Paolo Bray, le Directeur européen du programme Dolphin-Safe de l’Earth Island Institute (www.dolphinsafetuna.org, www.earthisland.org), un projet qui a permis de réduire la mortalité des dauphins dans l'industrie du thon. Le projet et l'organisation sont complètement indépendants de l’Earth Island Institute, mais l’une des conditions pour les sociétés de thon est l’approbation Dolphin-Safe par l'Earth Island institute. De plus, certains des directeurs de l’Earth Island Institute sont membres du Comité consultatif de Friend of the Sea.

    • Friend of the Sea a une structure réduite pour éviter excès de frais administratifs. Nouvelles technologies de communication sont exploitées pour accélérer le développement des projets, réduire les frais de déplacement et diminuer les émissions de CO2.
      M. Franco Bray, un conseiller important en ce qui concerne les technologies de l’alimentation, est le Président de Friend of the Sea.
      Paolo Bray, fils fe Franco, est le Directeur.
      Le Comité consultatif fournit des conseils techniques à Friend of the Sea. Il est composé par des members volontaires venant de plusieurs régions du monde, surtout impliqués dans des ONG qui s’occupent de l'environnement: Heinzpeter Studer (Suisse, Fair-Fish); David Phillips and Mark Berman (USA, Earth Island Institute); Reed MacFarland (Royaume-Uni, Seafood Consultant); Ravi Gauthman (Inde, Triton Consultants).
      Un Comité technique indépendant et externe composé par les parties prenantes du monde entier a le pouvoir de proposer des changements de critères et de voter des changements à la majorité des voix.

    • Au début, l'initiative a été financée par des fonds privés de Bray Paolo et reçu des fonds limités de l'UE comme projet de Formation pour l’orientation professionnelle Interreg. Elle est maintenant entièrement financée par les licences pour l'emploi de l’étiquette de Friend of the Sea et par des sponsorisations sporadiques strictement liés à des initiatives de commercialisation.

    • Au début les critères ont été fixés par le Comité consultatif de Friend of the Sea, après avoir consulté les principaux critères des ONG et les avis des parties prenantes. Depuis 2008, modifications et intégrations des critères sont apportées par le Comité technique (TC) indépendant. Le Comité technique est un organisme fait de plus de 30 personnes représentant toutes les parties prenantes (ONG, Instituts de recherche, producteurs, distributeurs, organismes gouvernementaux). Le rôle du Comité technique est de proposer et de voter des changements et des améliorations en ce qui concerne les critères de Friend of the Sea. Les changements doivent en tout cas se conformer aux directives de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). La majorité des électeurs doit accepter les changements proposés pour que le changement soit accepté et entre en vigueur. Le Comité technique se rencontre et vote online. Le Comité technique est accessible à tous ceux qui désirent s’occuper du processus d’élaboration des critères.

    •  Les listes de contrôle pour les produits de l'aquaculture et la capture d’espèces à l’état sauvage sont disponibles sur le site web pour le téléchargement. (Ne remplissez pas les listes de contrôle! Elles ne sont utilisées que par les vérificateurs).
      Les critères de Friend of the Sea pour les produits capturés à l’état sauvage peuvent être résumés comme suit:
      - Le stock ne doit pas être considéré comme surexploitée par l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les Organismes de pêche régionaux et les Autorités nationales maritimes. La seule exception sont les pêcheries inférieures à 10% de toute la réserve et conformes à toutes les autres conditions;
      - La méthode de pêche ne doit pas affecter le fond de la mer. C’est acceptable seulement si des mesures sont mises en place pour réduire l'impact jusqu’à un niveau négligeable;
      - La méthode de pêche doit être sélective (maximum de 8% de rebuts);
      - Les espèces de la capture accessoire ne peuvent pas comprises dans la liste rouge de l’UICN des espèces en danger;
      - La pêche doit être conforme aux dispositions légales (TAC, absence de INN, absence de pavillon de complaisance, taille des mailles, classement selon la grosseur, ZMP, etc.). Tout cela est vérifié par un audit sur place;
      - Un bilan énergétique doit être en place et de la société doit fixer des objectifs d'amélioration de l'efficacité énergétique annueles;
      - La gestion des déchets doit être assurée;
      - Le principe de Responsabilité sociale doit être assuré.
      Critères de Friend of the Sea pour les produits cultivés:
      - L'évaluation de l'impact sur l'environnement ou tout équivalent doivent avoir donné des résultats positifs avant le développement du site;
      - Aucun impact sur habitat critique, tel que mangroves, marécages, etc.,
      - La gestion de l’eau, de l’énergie et de l'alimentation doit être assurée ;
      - L'alimentation doit être certifiée par Friend of the Sea si disponible sur le marché;
      - Les décharges doivent avoir été réduites jusqu’à un niveau négligeable;
      - Aucun emploi d’hormones de croissance ou de peinture antisalissure (à moins que les peintures ne soient pas nocives pour l'environnement);
      - Un bilan énergétique doit être en place et de la société doit fixer des objectifs d'amélioration de l'efficacité énergétique annueles;
      - La conformité au principe de Responsabilité Sociale doit être assurée.

    • Pour joindre le Comité technique, vous devez envoyer votre CV à faire approuver à info@friendofthesea.org, en spécifiant dans votre email que vous souhaitez faire partie du Comité technique.

    • Friend of the Sea est la seule organisation dans le monde qui peut certifier, avec le même étiquette d'approbation, les produits cultivés comme ceux qui viennent de l’état sauvage. Selon Friend of the Sea, les consommateurs ont besoin d’un message standardisé et une indication prouvant que la production de poissons et de fruits de mer est durable. De plus, l’aquaculture et les pêcheries sont liées entre eux à cause des impacts réciproques potentiels et parce que les aliments pour poissons viennent surtout de réserves de poissons sauvages. En effet, Friend of the Sea est aussi le seul programme certifiant la farine de poisson, l’huile de poisson et les aliments pour poissons.

  • Processus d'audit
    • L'audit Friend of the Sea doit être effectué par des organismes de certification de troisième partie agréés par l'Organisme National d'Accréditation

      Accredia, l'organisme national d'accréditation italien (www.accredia.it), qui opère dans le domaine de la reconnaissance mutuelle avec d'autres organismes nationaux d'accréditation de l'Union européenne, contrôles et accrédite les organismes de certification qui ont demandé d'étendre leur but accréditation à la norme Friend of the Sea.

      Actuellement Rina SpA (www.rina.org) est le seul organisme de certification qui a déposé la demande chez Accredia d'étendre la portée d'accréditation à le standard Friend of the Sea.

      Rina SpA est donc, pour l'instant, le seul organisme de certification à pouvoir effectuer les audits de certification Friend of the Sea.

    •  Quand l'Accord de vérification et de licence est signé, Friend of the Sea active un organisme de certification choisi qui décide avec l'entreprise intéressée la date de réalisation de l'audit. Il faut normalement une ou deux semaines après avoir reçu la demande.

    • Les audits de sites d’aquaculture durent normalement 2 jours par site audité, plus un maximum de 2 semaines pour l'examen du rapport de vérification. Les audits de pêche durent normalement de 2 jours à 2 semaines, plus un maximum de 2 semaines pour l'examen du rapport de vérification.

    • Les listes de contrôle pour les produits de l'aquaculture et sauvage captures sont disponibles pour téléchargement sur le site. Ne remplissez pas les listes de contrôle! Elles ne sont utilisées que par les vérificateurs. 

    •  Les Organismes de certification s’engagent à délivrer normalement le rapport d'audit au maximum dans les 2 semaines après l'audit.

    • Deux certificats sont délivrés: l’un par l’organisme de certification, certifiant l'inspection; l’autre par Friend of the Sea, autorisant l'emploi de l’étiquette. 

    •  Les parties prenantes peuvent contribuer au cours de la vérification et objecter à la fin de la vérification. Autres informations sont disponibles dans le menu “Parties prenantes” de ce site.

  • Coût

Produits certifiés

Friend of the Sea - C.so Buenos Aires 45, 20124 Milan Italy - HQ +39 0287075166 - Italy +39 3485650306 - Skype: friend.of.the.sea